INFORMATION, CULTURE, DICTION, VALEURE MORALE AFRICAINE

INFORMATION,  CULTURE,  DICTION,  VALEURE MORALE AFRICAINE

« Le Charlatan » ou l’art de la manipulation, la dernière création du CITO

Le Carrefour international de théâtre de Ouagadougou (CITO) présente sa 30e création majeure du 22 février au 23 mars 2013. La première de cette pièce intitulée « Le Charlatan », mise en scène par Laure Azoumi Guiré a eu lieu le 21 février dernier. Tiré de l’œuvre « KNOCK ou le triomphe de la médecine » du Français Jules Romains, ce spectacle traite de la pratique éhontée qui consiste à abuser des gens en feignant d’être à leur service, alors qu’en réalité, on vise ses propres intérêts.

Dr Knock débarque à Lombaliyadougou pour y remplacer le Dr Parpalaid à qui il a racheté le cabinet médical à crédit. Dr Knock réalise qu’on lui cède une localité où il y a très peu de malades, et donc très peu d’affaires à faire. Il déploie alors toute son ingéniosité, se défait des exigences éthiques de sa profession et use de subterfuges divers pour retourner la situation à son avantage. Le Dr Parpalaid lui rendant une visite surprise trois mois plus tard est abasourdi par les résultats réalisés par Knock…

 

Adapté et mis en scène par Laure Azoumi Guiré, « Le Charlatan » est une œuvre teintée de cynisme. Elle relate « comment un médecin se bâtit une solide clientèle en inventant des maladies à ses patients ». « Tout bien portant est un malade qui s’ignore », par ce postulat Dr Knock réussit à mettre tout un village sous traitement. Pourtant personne ne se méfie de ce médecin cupide et manipulateur. Mais, « il pourrait ne pas être docteur, il pourrait être toute autre personne, un homme politique, un commerçant, un ministre… puisque c’est faire de la manipulation pour pouvoir monter au sommet. Nous vivons ça quotidiennement », assure Vincent Bazié (Dr Knock), l’acteur principal de « Le Charlatan ». « Avec, Laure Guiré, c’était une belle expérience parce qu’il y avait beaucoup de patience en elle », confie-t-il.

Première metteuse en scène du Burkina

Le Charlatan est la première pièce mise par une femme au Burkina. Laure Azoumi Guiré, jusque-là, comédienne et conteuse vient d’ajouter une autre corde à son arc, celle de la mise en scène. Issue de la 2e promotion de l’école internationale de théâtre du Bénin, elle est également titulaire d’une licence professionnelle en conception et mise en œuvre de projets culturels de l’université de Provence (France). D’ailleurs, elle aurait pu faire carrière dans l’administration puisque diplômée de maîtrise en économie rurale de l’université de Ouagadougou depuis 1998. Mais, elle s’est laissée séduire et conquérir par l’art et le théâtre.

 

« Quand j’ai fini mes études au Bénin, je souhaitais qu’il y ait une femme metteuse en scène. Si j’ai eu la chance d’être la première, je ne m’arrêterai pas là, tant que j’aurai des opportunités, avec ou sans moyens, je vais continuer pour ne pas perdre la main », précise la désormais première metteuse en scène du Burkina.

« Le Charlatan » sera diffusé jusqu’au 23 mars 2013 du mercredi au samedi à 20h au CITO, sise à Bilbalogho, côté Ouest du stade municipal.

 

Moussa Diallo

Source: Lefaso.net




25/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres