INFORMATION, CULTURE, DICTION, VALEURE MORALE AFRICAINE

INFORMATION,  CULTURE,  DICTION,  VALEURE MORALE AFRICAINE

THOMAS LENGA Dédicace « ZIIBA YE »

C’est le samedi 14 Décembre que le chantre THOMAS LENGA, artiste chanteur a décidé de réunir, les hommes de medias, la grande famille artistique, les autorités religieuses, politique et coutumière ainsi que la population de ZABRE afin de leur présenté sa nouvelle sortie discographique « Ziiba yé » son deuxième album.

 

THOMAS LENGA.jpg

 

Prévu pour 18 heures, c’est finalement à 19 heures que la cérémonie a commencé dans un espace ouvert de la maison des jeunes de ZABRE dont l’enceinte ne pouvait contenir la population venue nombreuse pour soutenir l’un des leurs.

 

THOMAS LENGA est un auteur compositeur et interprète membre du Bureau Burkinabé des Droits d’Auteur. Né du côté de la Lagune Ebrié en côte d’Ivoire d’une famille chrétienne protestante, il intègre très tôt l’église et ses activités surtout musicale. Ainsi, il évolue dans plusieurs formations religieuses et cultive alors son talent de musicien au sein des chorales. C’est en 2015 qu’il a pu enregistrer son premier album de 6 titres entièrement autoproduite. En 2019, il finalise « ZIIBA YE » l’album qui fait l’objet de cette dédicace, travaillé dans les studios de la structure DELVIS PROD à Ouagadougou.

ZIIBA YE qui est le premier titre et d’ailleurs, titre éponyme donna son nom à l’album. Il comporte 06 titres bien orchestré et riche en sonorité. Portant une coloration tradi moderne. Il est chanté dans la langue maternelle de l’artiste, le BISSA et du Mooré.

 

L’album est, en effet, un voyage de découverte de diverse tendance musicale. De la ROUMBA au connotation DJIEKA, véhicule entre autre message d’ordre social, spirituel et religieux.

 

ROND CD THOMAS.jpg

 

Le Maire de la ville de ZABRE à accepter d’être le parrain de l’artiste et n’a pas marchandé sa présence à la soirée de dédicace. Tout aussi que les Autorités religieuses et coutumières ont rehaussé l’éclat de la soirée. Le maître de cérémonie en la personne du Directeur de la radio local, a su avec maestria, manier la langue locale afin d’amener le public et l’assistance à communier avec l’artiste. Cependant, les artistes de la localité n’ont pas laissé orphelin leur frère artiste. Ils ont défilé les uns après les autres pour les levés de rideaux.

 

Le Burkina Faso traverse une situation sécuritaire difficile et le CV de la gendarmerie de la ville de ZABRE à bien voulu apporter son soutien à l’artiste en déployant ses éléments sur tout l’alentours de la maison des Jeunes. Ce qui a permis naturellement, la quiétude et rendre la soirée plus belle.

 

Le staff technique et managérial de l’artiste représenté par son Manager Maxime COMPAORE a fait le déplacement de Ouagadougou et des medias en ligne pour couvrir l’évènement.  Unanimement, les uns et les autres ont pu apprécier la présence scénique de l’artiste avec une mise en scène chorégraphique répondant à chaque titre.

 

Les indicateurs sont propices quant aux succès de l’œuvre. Les gens se sont rivalisé pour se procurer l’œuvre sous forme de vente aux enchères. A la fin, un cocktail à été offert aux invités par l’artiste qui a promis à la population de ZABRE d’y revenir pour un concert géant.

 

Ecrit par l'administrateur.



13/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres