INFORMATION, CULTURE, DICTION, VALEURE MORALE AFRICAINE

INFORMATION,  CULTURE,  DICTION,  VALEURE MORALE AFRICAINE

Fait de chez nous : Le malheur d’un couple nanti

Laure a une très belle voiture. Des sources soutiennent qu’elle a une des plus belles voitures de la cité. Son mari Ousséni est un beau garçon très riche. Le couple vient de célébrer de façon grandiose le baptême de leur deuxième gosse. Des résidents de leur quartier témoignent que de mémoire d’homme, “Jamais le quartier n’a connu un baptême aussi festif”. Quoi de plus normal ! Le couple Ousséni a l’argent. Une richesse visible à travers le train de vie du couple. Mais est-ce que cette richesse suffit à rendre heureux ce couple ? Ne dit-on pas que, “l’argent ne fait pas le bonheur ?”.

 

Le sort du couple Ousséni vous permettra sans doute d’apprécier cette pensée si vous n’y croyez pas jusque-là. Lasse de supporter le mal de son mari, Laure éclate en sanglots. Son amie chez qui elle était allée se faire coudre une robe, veut comprendre la raison des larmes de sa confidente. “Laure, as-tu un problème avec notre chéri Ousséni ?”. Au bout d’un silence interrompu parfois par ses sanglots, Laure finit par s’exprimer. “Ivonne (c’est le nom de la copine à Laure), je n’en peux plus. J’ai tout fait, mais je ne peux plus continuer de me taire. Ousséni est malade. Très malade je dirai…”.

 

Le temps de continuer son récit, Ivonne l’a interrompue. “Le SIDA ?”, “Pas du tout ! Si c’était le SIDA, je n’allais pas souffrir autant. Ousséni est impuissant. Depuis que je l’ai rencontré, jusqu’à l’heure où je te parle, Ousséni ne m’a jamais fait l’amour. Mes deux enfants sont ceux d’un ex-camarade de l’université. C’est malgré moi que je suis “sortie” avec ce dernier suite à l’autorisation de mon mari qui veut à tout prix cacher son mal. Aides-moi Ivonne, je ne sais plus quoi faire. Car j’ai tout tenté, Ousséni ne réagit pas. Je ne peux en parler à personne. Tu es tout pour moi. Aides-moi à faire quelque chose pour mon mari...”. Ivonne qui avait bien suivi son amie, a failli verser des larmes à son tour. Mais elle s’est fait violence et s’est mise à consoler Laure.

 

“Merci pour cette confiance placée en moi. Saches que Dieu ne rend pas heureuse à 100 % ses créatures. S’il plaît au bon Dieu, notre chéri Ousséni guérira un jour de son mal. Continue de le couvrir et surtout ne l’abandonne pas…”. La causerie entre les deux amies n’a pu continuer avec l’arrivée des clientes. Ivonne s’occupe d’elles. Le temps de finir, le téléphone portable de Laure a sonné. Son mari Ousséni avait besoin d’elle à la maison. Elle prend congé de son amie pour répondre à l’appel de son mari. Un mari qui selon elle-même, a caché sa situation depuis le début de leur relation. Selon Laure, à chaque fois qu’elle avait voulu faire l’amour avec Ousséni, ce dernier avait toujours un justificatif. “J’ai décidé de ne pas sortir avec toi avant notre mariage”. Ainsi, Ousséni a caché son mal et continuait de couvrir Laure de tout ce qu’elle voulait. Mais comme le disent les anciens, “La nuit à beau durer, le jour finit par se lever”.

 

Souro DAO (daosouro@yahoo.fr)

Source: L’express du Faso



18/01/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres